Vous ne savez pas quelle contraception choisir? N'hésitez pas à en discuter avec un gynécologue, un médecin, prendre rendez-vous au Centre de Planification le plus proche (c'est gratuit et anonyme) ou passer au Planning pour en discuter et échanger.

 

Vous pouvez également visiter le site Choisir Sa Contraception, qui vous aidera à vous faire une idée du moyen de contraception le plus adapté à vos envies et à votre rythme de vie (c'est par ici ).

 

 

Avant de commencer, il existe 3 règles primordiales:

  1. Il y a des méthodes de contraception plus efficaces que d’autres mais chaque fois qu’une grossesse n’est pas désirée n’importe quelle méthode vaut mieux que rien du tout.
  2. La meilleure contraception n’est pas celle que le médecin préfère mais celle que la femme ou le couple choisit librement, en connaissance de cause et en tenant compte de son mode de vie.
  3. La sexualité change avec la vie. La contraception aussi.

LE STERILET

 

Il est posé à l'intérieur de l'utérus par un médecin, un gynécologue ou une sage-femme. Selon la composition du stérilet, il peut resté en place entre 3 et 10 ans. 

Ce mode contraceptif permet d'empêcher la nidation, c'est l'un des plus efficaces.

 

Auparavant il était conseillé aux femmes suite à des grossesses. Aujourd'hui, toutes les femmes peuvent l'utiliser, il ne rend pas stérile (contrairement à ce que les médecins pensaient).

 

LE PRESERVATIF EXTERNE

 

Le préservatif n'est pas le moyen de contraception le plus efficace, mais c'est (avec le préservatif féminin) le seul moyen de se protéger contre les IST - Infections Sexuellement Transmissibles (anciennement MST - Maladies Sexuellement Transmissibles).

 

Vous pouvez en trouver dans les supermarchés, pharmacies... le Planning en distribue également gratuitement. Il en existe de toutes sortes: taille, couleur, parfum, formes... il y en a pour tous les goûts! Vous pouvez également utilisé des gels, qui facilitent la pénétration et le plaisir pour certain(e)s.

 

Le mode d'emploi détaillé ici

 

 

Attention à la date limite d'utilisation, au soleil et à la chaleur, il devient alors moins efficace, plus fragile et risque de se casser.

LE PRESERVATIF INTERNE

 

Moins utilisé que le préservatif masculin mais tout aussi efficace. Il commence à se faire connaître et à se répandre.

 

Vous pouvez le trouver en pharmacie principalement. Le Planning peut aussi vous en procurer.

 

Les bienfaits et recommandations sont les mêmes que pour le préservatif masculin.

 

Mode d'emploi ici

LA PILULE CONTRACEPTIVE

 

Elle s'adresse aux filles. Il existe différentes sortes de pilules, tout dépend de votre rythme de vie et de votre corps. Vous pouvez en discuter avec votre médecin, gynécologue ou avec le Centre de Planification. 

Ce qui peut être contraignant pour certaines femmes c'est qu'il faut la prendre tous les jours à heure fixe.

LA PILULE DU LENDEMAIN ou CONTRACEPTION D'URGENCE

 

Ce n'est pas un moyen de contraception.

Elle à prendre, en cas d'urgence ( rapport non protégé) , dans les 72 heures suite à un rapport sexuel non protégé. Plus elle est prise tôt, plus elle est efficace.

 

Gratuit en pharmacie pour les mineurs, sans ordonnance. le Planning peut également vous en fournir.

L'IMPLANT

 

Il peut être posé par un médecin, un gynécologue ou une sage femme.

Vous pouvez l'enlever dès que vous le désirez, et vous pouvez le garder 3 ans maximum.

Il fonctionne sur le même principe que la pilule en diffusant de petites doses d'hormones dans le sang.

LE PATCH

 

Même principe que la pilule et l'implant.

Le patch doit être appliqué sur le ventre, les épaules ou le bas du dos. Un patch est efficace une semaine.

La quatrième semaine, il ne faut pas en mettre mais vous êtes tout de même protégés.

 

Les patchs se vendent en pharmacie.

Les méthodes naturelles

 

Ces "méthodes" réduisent le risque de grossesse non désirée sans être efficaces en matière de contraception. Leur taux d’échec est estimé à 30 et 40% selon la méthode.

 

Le retrait (ou coït interrompu)

 

L’homme se retire avant l’éjaculation. Peu efficace car dès l’érection il y a toujours des spermatozoïdes dans le liquide séminal qui sert de lubrification du pénis. Il n’est pas toujours facile de se retenir et cela peut être frustrant pour les deux partenaires.

 

Les rapports sexuels sans pénétration

 

Même sans pénétration vaginale, le sperme peut tout de même couler par accident dans le vagin. Ainsi lors d’une éjaculation sur une partie du corps de la femme proche du vagin ou lors de la sodomie des spermatozoïdes peuvent remonter dans l’utérus.

 

La méthode du calendrier dite "Ogino-Knauss"

 

Il s’agit de repérer la période fertile pendant laquelle se produit l’ovulation (entre le 8ème et le 18ème jour) et de s’abstenir de rapports sexuels durant cette période.

 

La méthode dite "de la température"

 

La période de fertilité est calculée en fonction d’une courbe de températures. La phase fertile correspond aux jours où la température du corps de la femme est légèrement supérieure à 37°C. Elle nécessite de prendre chaque matin avant le lever, et toujours à la même heure, sa température. Cela ne tient pas compte des autres facteurs pouvant faire monter la température (fièvre, stress…)

 

Méthode de la glaire cervicale dite "Billings"

 

La période fertile est repérée par l’observation de la glaire cervicale (pertes vaginales) qui devient plus abondante et fluide lors de l’ovulation. Elle est associée à la mesure de la température.